Accueil Histoire de la plongée en Guadeloupe
Histoire de la plongée en Guadeloupe PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 13
MauvaisTrès bien 
Écrit par thierry   
Lundi, 18 Août 2008 15:37

 

Remerciements chaleureux à tous ceux qui m'ont aidé à écrire cette page sur l'histoire de notre comité régional : MM Alain Foret, ex-secrétaire de la fédération, Bob Séverin, membre du comité directeur de la fédération et ancien président du Comité, Gilles Bodinier begin_of_the_skype_highlighting     end_of_the_skype_highlighting et M Jean Paul Torregrossa, pionniers de la plongée en Guadeloupe, Franck Mazéas, Jean-Rosy Arrendel, et Dominique Weybrech.

Cette page est évolutive et permettra de rassembler la mémoire de notre fédération dans notre archipel (pour transmettre des informations Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

 

 

 

 

 

 

Le comité a été créé le 23 septembre 1976 - n° FFESSM : 0101 (document de création) par Yves DUCLOS, Bob SEVERIN, ...???

 

 

 

 

Yves Duclos (coregua oct.2006)

 

Les présidents successifs depuis l'origine (durée des mandats et médailles fédérales bronze argent et or)

 

Yves DUCLOS (1976 à 1978)

Jean Claude RIBOLZY (1978 à 1979) Br-185 (1979)

Roland ALEXIS (1979 à 1983) Br-259 (1983)

Jacques MONTOUT (1983 à 1984)

Bob SEVERIN (1984 à 1987) Br-190 (1979) Arg-82 (1983 Or-96 (1992)

Daniel MELL (1987 à 1990)

Dominique DERAME (1990 à 1996) Br-232 (1982) Arg-139 ( 1988)

Louis GALBIATI (1996 à 2002)

André FABREGOUL (2002 intérim)

André FABREGOUL (depuis 2003 ) Arg-610(?) (2008)

 

Quelques évènements marquants :

 

Premier MF2 hors de France métropolitaine en février 1982 (promotion de notre ami Bob MOUTOUSSAMY) Pdt du jury : Francis IMBERT

Premier stage N1 ASPA Rivière Sens (actuel CNBT) novembre 1973.

Premier N4 antilles guyane qui s'est déroulé en Martinique

Premier MF1 en Guadeloupe avril 1974 (IN VEGEL)

Premiere epreuve NAP ilet gosier plage de gosier (en 1977)

Championnat de France de Chasse sous marine en 1976 organisé par la Guadeloupe

Création de la commission NAP Jacques MOURIER en Guadeloupe (Pierre Maisetti et Raymond Tribollet)

 

ORIGINE DE LA PLONGEE EN GUADELOUPE

 

Première période : Les débuts de la plongée

 

avant 1972

 

 

 

 

1972

 

Le Comité Antilles Guyane de la Fédération Française d’études et de sports sous- marins (FFESSM) fut créé en 1972, à l’initiative de Jean-Pierre FELIX (club le CRESSMA – Martinique), Gérard CABASSUT (club MARTINIQUE SCUBA CLUB), André KEESSING (club ASPA – Guadeloupe), le lieutenant BURLE (club militaire – Martinique). Il était basé en Martinique. Son premier Président fut Gérard CABASSUT, son dernier fut Jean-Pierre FELIX.

Trois clubs en Guadeloupe :

  1. Le GUASUB de Paul COULON aux Abymes
  2. L’ASPA de la DDJS avec André KEESING moniteur national (diplomé en 1970 CIP de Bendor) jeunesse et sport et Gilles BODINIER, initiateur bénévole, à Rivière Sens.
  3. ASPA (Grande Terre) diriger par Michel VAREILLAUD auxiliaire à Baie Mahault.

 

1973

 

Novembre, premier stage et examen 1er Echelon (Niveau II) en Guadeloupe organisé par la DDJS et l’ASPA à Rivière Sens.

Décembre, premier examen 2ème échelon (Niveau IV) des Antilles, en Martinique, organisé par la DRJS. Le jury était composé de Gérard ALTMAN, Conseiller technique National, et Guy POULET, Président de la Commission Technique Nationale.

16 candidats 2 reçus (FELIZAT et SEVERIN tous les 2 licenciés en Guadeloupe à l’ASPA)

 

1974

 

Première démarche de classement de plusieurs site en réserve totale : Ilets Pigeon, Grand cul de sac marin, Fajou, ilet Caret avec l'accord et les encouragement de l'institut océanographique de Monaco (cf Courrier du commandant Cousteau). C'est à l'iniitative de l'INRA (MM. KERMARREC, TORREGROSSA, MAULEON) et du Professeur VAISSIERE que des plongées d'étude ont été faites sur ces sites avec les DP de l'époque (KEESSING, BODINIER).

et si on parlait réserve naturelle
Origine de la lettre du Cdt COUSTEAU de 1974 : témoignage de Messieurs BODINIER et TORREGROSSA

Sollicité par l’ONF sous couverture de Monsieur Alain KERMARREC directeur de recherche à l’INRA Prise d’eau, deux chercheurs de l'INRA Monsieur Jean Paul TORREGROSSA et Monsieur Hervé MAULEON (tous deux 2eme échelon de plongée -équivalent niveau 4 actuel), aidés par Monsieur Gilles BODINIER (ami de M TORREGROSSA) et bénévole à l’Association Sportive et de Plein Air (ASPA), encadrés par André KEESSING (personnage incontournable de la plongéeà à l'époque, et tragiquement décédé d'un accident de moto) et Jacques MALEVILLE (moniteur fédéral), démarrent le montage d'un dossier de demande de mise en réserve de sites sous-marins.
Rappelons qu'à l'époque il n'y avait pas de section biologie marine à l'Unbiversité des Antilles-Guyane, Messieurs TORREGROSSA et MAULEON étaient donc les seuls biologistes-plongeurs pouvant assiter un biologistes marin recruté par l'ONF et basé à l'INRA, monsieur Jean-Pierre CHASSAING. Cette demande est adressée au commandant J.Y. COUSTEAU directeur du musée océanographique de MONACO représenté lors de son passage en Guadeloupe par le Professeur Raymond VAISSIERE de l’université de NICE et lui-même sous Directeur du Musée Océanographique de MONACO. (courrier de réponse du cdt COUSTEAU à Alain KERMARREC). La demande est faîte afin de ne plus laisser des sites et spécialement l’îlet Pigeon aux ravages des plongeurs amateurs et des pêcheurs.
Monsieur Jean Pierre CHASSAING Biologiste marin plongeur et 1er échelon est nommé sur un poste de Volontaire à l’Aide Technique (VAT). Il sera aidé par André KEESING qui mettra la logistique du club ASPA de RIVIERE SENS à disposition. afin de structurer au mieux le dossier visant la mise en réserve. Raymond VAISSIERES et son épouse reviendrons et effectuerons trois plongées de repérage avec l’aide des moyens techniques de l’ASPA mis à disposition par André KEESING.Le premier site a repérer était le SEC PATE, dans le canal des Saintes avec comme chef de Palanquée, Gilles BODINIER ; le deuxième site fut l’îlet PIGEON avec comme chet de palanquée André KEESING . Enfin, la troisième immersion se fit à la PASSE à COLAT, de nuit André KEESSING était chef de palanquée aidé bénévolement (ce mot risque disparaitre dans quelques temps, alors j'en abuse...) par Gilles BODINIER, notons lors de cette plongée, la présence d’Alain KERMAREC Dr en zoologie à l’ INRA. Un dossier supplémentaire sur la mise en réserve de toute l’embouchure de la Grande Rivière à Goyave (y compris Fajou), est mis à l’étude. Malheureusement aucune décision Nationale ne fût prise. A ce jour, le Parc National de la Guadeloupe, avec l'aide des clubs concernés et du comité régional de la FFESSM, a entrepris de modifier l'arreté de parc national afin de l'étendre aux ilets Pigeons et de créer une zone maritime limitrophe protégée. Une charte est en cours d'élaboration.

Premier examen 2ème échelon en Guadeloupe

Premier Monitorat Auxiliaire (MF1) en Guadeloupe avec Roger WEIGELE, Instructeur National venu de Bretagne.

Premier Moniteur National (BEES2) : Bob SEVERIN

 

 

Création du NAUTILUS CLUB aux Abymes (Président Bob SEVERIN)

 

Deuxième période : La plongée se structure

 

1976

 

Création du Comité Départemental de la Guadeloupe par :

  1. Yves DUCLOS Président (Nautilus Club),
  2. Alain VLAMINCK, secrétaire général (Nautilus Club),
  3. William Cohen, Trésorier Général (Nautilus Club)
  4. Raymond TRIBOLLET (Nautilus Club).
  5. Président de la Commission Technique : Bob SEVERIN (Nautilus Club)

Le NAUTILUS CLUB s’installe à la plage de Malendure chez LOULOUSE


 

 

En même temps à Marseille au siège de la FFESSM

Certains pourraient s’étonner que les comités Guadeloupe et Martinique possèdent les numéros 0101 et 0102, alors même que cela ne correspond pas à une numérotation par ordre alphabétique. En réalité, lors de sa création, le comité s’appelait Antilles-Guyane et figurait donc en premier dans la liste alphabétique. D’où son numéro initial : 01. Par la suite, ce comité a été scindé en deux, et pour éviter une renumérotation complexe, il a été décidé d’attribue les numéros 0101 pour la Guadeloupe et 0102 pour la Martinique.


 

1977

 

Organisation du 22ème Championnat de France de Pêche Sous Marine , dont le classement fut :

 

1.Nanaï Francis (Polynésie)

2.Mattio

3.Caumer

 

Première course de Nage avec palmes entre la plage et l’Ilet GOSIER organisée par le Comité Départemental

 

1978

 

Yves DUCLOS cède sa place à Jean-Claude RIBOLZI (Nautilus Club). Le Comité Départemental devient Comité Régional

 

 

 

 

 

 

Réunion du Bureau Directeur du Comité sous la Présidence de Jean-Claude RIBOLZI.

De gauche à droite : Bernard AZNAR, Bob SEVERIN, Raymond TRIBOLLET, William COHEN-ADDAD, Jean-Claude RIBOLZI, et Tony DINANE.

 

 


Premier Instructeur Régional : Bob SEVERIN

 

 

 

Troisième période : Les grandes manifestations

 

 

1979

Jean-Claude RIBOLZI quitte la Guadeloupe : Roland ALEXIS, Président (Nautilus Club)

 

de gauche à droite : Bernard AZNAR, Bureau Directeur Comité, Monsieur RAIMONDI, président du CROSGUA, Roland ALEXIS, Président du Comité., BobSEVERIN, William COHEN-ADDAD, Trésorier du Comité depuis sa création, Jacques MONTOUT, futur Président du C. Reg.Remise de médailles fédérales

 

Organisation de grandes traversées de Nage avec Palmes entre les îles sous l’impulsion des frères DINANE, Tony et Félix (Club La Désirée)

 

  1. Les Saintes – Trois Rivières
  2. Marie Galante – Gosier
  3. Saint Martin – Saint Barth
  4. Sainte Anne – Gosier
  5. La Désirade – Saint François

 

 

 

 

 

Remise de trophée de nage avec palmes à Blanche DINANE, Présidente du Club de La Désirade « La Désirée »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Proclamation des résultats de la traversée Marie Galante – Gosiers :A côté de Bob SEVERIN, Jacques MOURRIER, Président de la Commission NAP (en maillot) et Jacques MONTOUT, Président du Comité (bras croisés)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1980

 

Bob SEVERIN, premier Instructeur National de Guadeloupe

 

 

 

1981

 

Opération Nationale CORANTILLE organisée par la Fédération et la faculté de Biologie sous marine d’ENDOUME. Responsable de l’opération: Bernard DARGAUD, Président de la Fédération.

6 Scientifiques ont réalisé un inventaire de la faune et de la flore guadeloupéenne pendant un mois

 

 

 

 

 

Opération Nationale de Biologie CORANTILLES.De gauche à droite : William COHEN-ADDAD, Trésorier Comité, Bob SEVERIN, Bernard DARGAUD, Président FFESSM, le Professeur VASELET, spécialiste des éponges, et le Général Intendant militaire, Michel VIRGITTI responsable de la logistique.

 

 

 

 

 

1982-1983

 

Organisation Nationale du premier Monitorat Fédéral 2° hors de Méditerranée, en Février 1982 à Malendure.

Le Jury est présidé par Francis IMBERT, Président de la CTN. 24 candidats.Jean-Marc MOUTOUSSAMY (Nautilus Club) est le premier MF2 Guadeloupéen de souche reçu à cet examen.Sont également reçus les licenciés Guadeloupéens suivants :

  1. Jacky PRUNIERES (Nautilus club) major
  2. Eric HERVE (Nautilus Club)
  3. Daniel MOEGLIN (Nautilus Club)
  4. Jacques PAYRE (ASPA)
  5. Pierrick BILLARD (Pirate Club)

 

Roland ALEXIS cède sa place de Président du Comité Régional à Jacques MONTOUT (Nautilus Club)

 

Raymond TRIBOLLET, nouvel Instructeur National (n°81)

 

La Nage avec palmes en piscine prend son essor grâce à Jacques MOURRIER (Club Basse Terre) et sous l’impulsion de Raymond TRIBOLLET (La Marina) et de Pierre MAISETTI (Les Marsouins).

 

1984-1987

 

Jacques MONTOUT termine son mandat et Bob SEVERIN (Nautilus Club) devient Président du Comité Régional. Il cède sa place de Président de la CTR à Jean-Louis BLANCHARD (Nautilus Club)

 

 

 

 

 

Remise de récompenses : Bob SEVERIN, Max LOUIS, Président Commission BIO, Jean-Louis BLANCHARD, Président de la CTR, Pierre MAÏSETTI Président Commission NAP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Guadeloupe possède alors :

  • une quinzaine de clubs associatifs
  • 4 Instructeurs Nationaux : Bob SEVERIN, Raymond TRIBOLLET, Jacky PRUNIERES et Jean-Louis BLANCHARD
  • un Instructeur Régional, Eric HERVE

tous formés sur place.

 

 

Ainsi, ont été formés en Guadeloupe pendant la période 1970-1987:

Jean-Louis BLANCHARD, Président de la Fédération Française, ancien Président de la CTN. (Nautilus Club)

Pascal MONESTIER, Responsable National de la plongée enfant, Instructeur National. (Nautilus Club)

Bob SEVERIN, Membre du Comité Directeur National. (Nautilus Club)

Jean-Pierre LEROUX, Président du Comité Nouvelle Calédonie, Instructeur National. (ASPA)

Georges COPPOLA, Instructeur National, Président de la CTR Côte d’Azur. (Nautilus Club)

Le Général- Intendant militaire, Michel VIRGITTI. (Nautilus Club)

 

 

 

 

 

 

photos Dominique Weybrecht club Nautilus :

JL Blanchard (déjà) à la manoeuvre

 

 

 

 

 

 

 

1987

Octobre : Départ de Bob SEVERIN, Daniel MELL (Les Heures Saines) devient Président du Comité Régional.


En même temps à Marseille au siège de la FFESSM

10 octobre 1987 : A la demande du Comité de Guadeloupe, le CDN charge le Bureau directeur de la FFESSM d’étudier la mise en place d’une « licence à la journée ».

10 octobre 1987 : Daniel Mell annonce son départ pour la Guadeloupe afin de diriger un centre de plongée. Sur proposition de Daniel Mell, le CDN nomme Jean-Pierre Montagnon comme chargé de mission TIV (Technicien en Inspection Visuelle).

 


 

 

Quatrième période : La professionnalisation

 

1989

 

Le préfet règlemente le mouillage et la navigation autour des ilets Pigeon. (cf courrier de la préfecture, suite)

Dominique DERAME succède à Daniel MELL à la présidence du Comité régional

 

21 avril 1989 : La FFESSM s’interroge sur « l’infiltration » de PADI dans certains clubs fédéraux (Guadeloupe, Languedoc-Roussillon).

 

 

1990

 

14 octobre 1990 : Le président du comité régional FFESSM de Guadeloupe, qui est également président de la CTR Guadeloupe, organise un cours de formation PADI dans son club. Le CDN lui demande, par télégramme, d’y renoncer.

 

1991

 

Le Gustavia, caboteur de l’armement Lacascade-Michaux, malmené par le cyclone Hugo, est volontairement immergé près des îlets Pigeon, afin de constituer un nouveau site de plongée. Il repose sur un fond de 40 mètres.

 

1995

 


En même temps à Marseille au siège de la FFESSM

14 janvier : projet de licence "outre-mer" por les "étrangers non résidents"


 

 

1996

 

Le Fanjack, est volontairement immergé près de Malendure, afin de constituer un nouveau site de plongée.

Dominique DERAME transmet la présidence du Comité à Louis GALBIATI

 

1997

 

 


En même temps à Marseille au siège de la FFESSM


La licence "DOM TOM" est maintenue à l'unaimité su comité directeur national

11 octobre 1997 : Les trois clubs FFESSM de Guyane demandent à être rattachés au Comité Martinique à la place du Comité Guadeloupe.


 

 

 

2002

 

Le comité est tristement touché par le décès subit de Louis GALBIATI, son président. Andre FABREGOUL assure l'inétrim jusqqu'a la prochaine assemblée.

 

2003

 

L’Augustin Fresnel II, navire des phares et balises, est volontairement immergé entre Bouillante et Vieux Habitants, vers la Pointe du Quesy. De 90 à 94, ce baliseur a été affecté au centre de balisage de Pointe à Pitre pour assurer l’entretien du balisage des Antilles et de la Guyane. L’immersion du navire répondait avant tout à la nécessite de le faire disparaître pour des raisons de sécurité en saison cyclonique. L’objectif final de cette opération était également de servir de site de plongée supplémentaire et de base de travail à la recherche scientifique. Notons que le bâtiment a totalement été dépollué mobilisant des experts pluridisciplinaires pour concilier ainsi les enjeux économiques et écologiques.

 

André FABREGOUL est conforté par l'assemblée des clubs dans les fonctions de Président du Comité.

 

 

2004

Après 13 années sans formation de haut niveau, le comité régional organise une session MF2 avec un taux de réussite de 75% rendu possible par la mobilisation de tous les instructeurs régionaux et nationaux du comité.

 

Les services préfectoraux précisent les aménagement de navigation, de mouillage et de baignade sur les Ilets Pigeon et abrogent l'arrété prefectoral de 1989 (cf courrier prefectoral page1, page2, page3, page4)

 

Le comité modifie, le 26 novembre, ses statuts pour les mettre en conformité avec ceux de la fédératiion. Les statuts adoptent le nom de COREGUA comme diminutif de COmité REgional GUAdeloupe, ainsi que le scrutin de liste.

 

2005

 

La liste Présidée par André FABREGOUL est réélue à la tête du comité régional. (liste ici)

 

Le comité s'implique dans l'organisation de la journée annuelle de nettoyage des fonds marins de la Guadeloupe, initiée par la DIREN.

 

2006

 

Le comité embauche son premier salarié (Christine CAPAROS au poste de secrétaire), et s’installe dans son local à Fromager (commune de Bouillante). L’inauguration a lieu en présence du Président Roland BLANC.

 

La journée de nettoyage des fonds marin recueille le soutien de nouveaux clubs et de nouveaux plongeurs. Le comité prend l'engagment auprès de la DIREN d'assurer l'organisation des prochaines journées.

2007

Le comité est endeuillé par le décès accidentel de Jimmy Lakhia, président de la commission apnée. Le 29 juillet, en mémoire de Jimmy une journée de reccueillement et de nettoyage des fonds marins qui lui étaient chers, est organisée à Vieux Fort. Une plaque commémorative est apposée sur la place du marché aux poissons en présence des élus locaux et du bureau du comité fédéral régional. Cette journée a été organisée par le club APNEE 7 dont Jimmy assurait la présidence. Le CNBT et le club des Gendarmes de St Claude ainsi que le SDIS (pompiers), et la brigade nautique se sont joints au club APNEE 7 dont Jimmy etait président.

La journée de nettoyage organisée par le Coregua, suite à l'engagement pris avec la DIREN l'année précédente, prend de l'ampleur. Malgré les feermetures des décharges de la Guadeloupe, le Préfet, Jean-Jacques BROT chausse ses palmes pour aider les centaines de bénévoles guadeloupéens.

Le préfet lors de la conférence de presse

Monsieur le Préfet en action

 

 

 

 

Le comité a coordonné l'enlèvement des déchets vers les déchèteries et les usines de retraitement, alors que certaines mairies ont préféré abandonner le projet... et pourtant : résultats 2007

 

 

 

 

 

 

 

 

2008

Le comité organise le premier championnat régional d'apnée, et le premier monitorat d'apnée (9 MEF1 sont diplomés), en janvier dans la piscine de Baillif.

 

 

 

 

 

 

Pour la deuxième année consécutive, le comité perd un de ses membres. Dominique DERAME chute accidentellement en montagne lors d'une randonnée de nuit. Parti seul, les secours mettront 4 jours à retrouver son corps. Dom, comme tout le monde l'appelait, a été président du comité de 1989 à 1996. Il a été un membre fondateur du SNEPL, qui en 2000 a été introduit à la section permanente du comité consultatif de la plongée en France. Il a dirigé le club des Heures Saines pendant 20 ans.

 

 

 

 

 

La 4eme journée de nettoyage des fonds marins aura vu la participation de 2 VIP : Albert FALCO et Michel METERY. Durant la semaine qui a précédée cette manifestation, plusieurs interventions de sensibilisation ont eu lieu dans les écoles primaire. Beber a su captivé l'interet des enfants par des histoires comme lui seul peut en raconter. Des projections du film "Ma terre c'est la mer" conçu par Albert et Michel, et les interventions de Sophie BEDEL du réseau Tortue marine de l'association Kap'Natitel ont fini de fasciner le jeune auditoire.

Photos Alain Foret

Le diaporama de la semaine régionale des fonds marins

 

 

2009

2eme Championnat de Guadeloupe d'apnée


Sophie JACQUIN et Guillaume STEERS sont les nouveaux champions de Guadeloupe 2009, tous deux membres de la section Apnée7 du CNRBT.

 

Les Podiums : Sophie Jacquin et Guillaume Steers (champions 2009) Katell Roland et François Steers (2émes) Caroline Fourcade et Yann Le Pen (3émes)

 

 

 

 

Sur le podium : Katell Roland, François Steers, Sophie Jacquin, Guillaume Steers, Yann Le Pen et Caroline Fourcade.

 

 

 

 

 

Les évènements sociaux bloquenttoute la Guadeloupe durant 44 jours. L'assemblée élective se tient le 6 mars et voit la réélection de la nouvelle liste d'André Fabregoul.

Le 13 mai, lors d'une réunion "animée" du comité directeur, le président FABREGOUL démissionne de ses fonctions, acte formalisé le 17 mai par sa lettre de démssion. Antoine MAESTRACCI, tout nouveau guadeloupéen se retrouve aux commandes du comité régional.

Le 17 juin un nouveau comité directeur met en place une équipe interimaire composée d'une présidence "tricéphale" : Alain EVEZARD (vice Président), Antoine MAESTRACCI (Président adjoint) et Thierry GUILBAULT(Président).

 


En même temps à Marseille au siège de la FFESSM


Election de Jean-Louis BLANCHARD (ancien président de la CTR de Guadeloupe) à la présidence de la fédération.

Abolitiion du comité consultatif de l'enseignement de la plongée.


 

 

2010

Comme convenu, Le président par intérim Thierry GUILBAULT, démissionne (de la présidence et du comité directeur, pour raisons personnelles et professionnelles) à la suite de l'AG du 5 février. Le rapport moral du président démissionnaire fait grincer quelques dents du coté de Marseille, notamment sur l'avenir des comité d'outremer. Antoine MAESTRACCI est élu à la présidence. Le comité directeur dans son ensemble reste soudé derriere le nouveau président.

Encore une année noire pour le comité qui voit partir des suites d'une maladie fulgurante André FABREGOUL ancien Président du Comité.

Aux championnat de France d'apnée les Guadeloupéens se distinguent. Les formations entamées depuis pres de 2 ans portent leurs fruits.

  • Sophie JACQUIN : 2ème en statique : 5'40, record perso (PR) et même record de France pendant 10' avant que Brigitte POPULUS ne la détrône. 4ème en dynamique : 145,15m (PR)  2ème en dynamique sans plame : 94m (PR) et donc 2éme au combiné : 2544,045 pts (PR) :VICE CHAMPIONNE DE FRANCE ... avec 3 médailles d'argent à son palmarès
  • Stephan PREISNER: 6'14 en statique ( PR) 126,90m en Dynamique 128,42m en Dynamique sans palmes (PR) et MEDAILLE d'ARGENT 2671,25 pts (PR) au combiné, 7ème place au général
  • Guillaume STEERS: 6'20 en statique (5ème et petite déception, mais trop de stress). 130,60m en dynamique ( PR) 101,65m en dynamique sans palmes (PR) 2499,51 pts au combiné ( PR) 9ème place au général

Epreuve d'apnée statique de Sophie.

 

Le principe de détaxe sur le carburant des navires de plongée est adopté et appliqué non sans mal en Guadeloupe. Les structures commerciales bénéficie ainsi d'une aide non négligeable.

Mise à jour le Jeudi, 16 Septembre 2010 14:10